La thérapie de l’enfant intérieur, de quoi parlons nous exactement…

L’enfant blessé.

Toute notre vie, nous rejouons les scénarios inconscients de cet enfant blessé, petit, et/ou de schémas transgénérationnels, que nous portons, sans le savoir.

La thérapie de l’enfant intérieur est là pour mettre en lumière ces scénarios (qui ne font que répéter de façon continue des situations dans nos vies, échecs sentimentaux, echecs professionnels, sentiment de ne pas être à sa place…), et aider à en sortir, afin de nous libérer.

C’est apprendre à gérer sa personnalité, l’utiliser; les émotions sont la source de notre créativite. L’état de stress, met en alerte notre cerveau limbique, qui dégage alors des hormones (adrénaline, cortisol…), et non maitrisées, nos émotions déterminent nos comportements, ainsi l’état de stress à son paroxisme, provoque des réactions de fuite, de blocage, d’attaque… L’idée de base, est donc, de regarder en soi, d’aller chercher les causes profondes, pour ensuite s’en dégager, seul, cette prise de conscience permet de fait le développement du cortex pré-frontal, siège de l’intelligence et de la créativité, et donc d’être dans l’action, dans l’ouverture du coeur, dans l’accueil de ce qui est et non dans la réaction.

Lorsque nous sommes libérés de nos schémas, l’ego devient alors un outil précieux.

La libération émotionnelle nous conduit directement à la libération de qui nous sommes dans notre essence; cette essence, venue vierge ou partiellement vierge ici, peut ainsi, s’exprimer au travers d’un égo maitrisé, c’est à dire en conscience. C’est alors que commence le début du chemin, celui de l’eveil: l’individualisation.

L’éveil ne s’arrête jamais, il fonctionne par strates. Dans sa forme la plus poussée, il est la maitrise total de l’égo et la libération complète de l’âme, qui dans son entière expression divine, passera par la matière, donc l’égo, pour rendre ce qu’elle a de plus beau, à savoir l’AMOUR, au sens divin du terme. (créativité, compassion, intelligence et plus encore de qualités et compétences merveilleuses…)

C’est pourquoi, nous devons constamment garder à l’esprit que nous sommes tous des êtres divins dans notre essence et se garder de tous jugements envers quoi que se soit, ou qui que se soit.

Divinement.

spirale

 

Un petit audio sur le sujet:

https://radiomedecinedouce.com/broadcast/34512-L-enfant-intérieur


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s